BOUTEILLE À LA MER

Comme vous le savez certainement, lundi prochain c’est la rentré ! Nous nous faisions une joie de vous annoncer que notre petite fée avait une place dans une classe adaptée à sa situation et même une AVS (personne présente avec elle en classe pour l’aider). Et ce n’est pas la chance de tout le monde.

Oui mais voilà : pour trouver une classe adaptée à sa situation (handicap moteur sans langage oral) nous avons fait pratiquement 200km !! Vous imaginez bien qu’elle ne peut pas faire cette distance matin et soir.

Alors avec son Parrain-Nouch, nous avons passé l’été à chercher un nouveau logement proche de cette petite ville du var : Le Pradet.

Nous ne cherchions rien d’extravagant : un appartement de minimum 50m² en rez-de-chaussée ou étage avec ascenseur pour maximum 770€/mois, loué vide pour y mettre nos meubles et surtout le matériel de notre fée sur l’une des communes suivantes : Le Pradet, Carqueiranne, La Crau ou Hyères.

Depuis le début de l’été nous avons contacté des dizaines d’agences et particuliers, effectué plusieurs visites mais sans succès. Toujours la même réponse : vous ne pouvez pas prétendre à « l’assurance loyer impayé » donc c’est « trop dangereux » pour les propriétaires.

Comme Vous le savez j’ai du renoncer à travailler pour m’occuper de notre petite fée qui ne va à l’école qu’à mi-temps et l’amener à ses diverses séances de rééducation. J’ai donc un « revenu de compensation » qui me permet ajouté au salaire de Parrain-Nouch (qui lui est en CDI) de gagner « 3 fois le montant du loyer » ou pas loin comme demandé par ces assurances. Sauf que mes revenus n’étant pas issus d’un CDI, ils ne sont pas pris en compte.

Nous avons essayé autrement : nous présentons un document émis par le gouvernement stipulant que ce dernier s’engage à payer notre loyer (le temps de nous mettre à la porte) dans le cas où nous ne le ferions pas. Donc aussi bien, si ce n’est mieux, que l’assurance dont on nous parle tant. Toujours la même réponse : oui mais non le propriétaire est déjà engagé auprès de l’assurance (voir même « Non, nous n’avons jamais travaillé avec ce dispositif »).

Pour les logements sociaux ? Minimum 9 mois d’attente.

Résultat ? Nous avons réservé un camping pour que notre petite fée puisse faire sa rentrée. Mais vous imaginez bien que cette solution ne peut pas durer.

Alors si vous (ou une de vos connaissances) avez un logement libre qui corresponde à notre recherche, s’il vous plaît, n’hésitez pas à nous contacter sur cette page ou par téléphone au 06.95.28.04.92.

Si ce n’est pas le cas, merci de tout de même partager. On ne sait jamais : peut être que la connaissance d’une de vos connaissances etc. pourra quelque chose pour nous.

Désolée pour le « pavé » mais il fallait pouvoir vous expliquer notre situation. Merci de nous avoir lus et pour votre soutien.

Tags: No tags

Laisser un commentaire

Votre adresse mail n'apparaîtra pas - Les champs obligatoires sont signalés